Comment se déroule un cours de sophrologie ?

sophrologie

La méthode de relaxation qu’est la sophrologie est de nos jours autant pratiquée que les disciplines plus répandues que sont la méditation et le Yoga. On voit ainsi proliférer des séances en groupe ou individuelles dans chaque ville de France et de nombreux futurs thérapeutes se forment à cette pratique pour pouvoir devenir praticien sophrologue dans un futur proche. Les instituts de formation à la sophrologie se multiplient donc à leur tour et leurs salles de cours ne désemplissent pas toutes ces dernières années. Mais de quoi est réellement fait un cours de sophrologie ?

L’art d’une relaxation parfaite

La sophrologie est une thérapie alternative aux médecines traditionnelles unique en son genre. Cela est dû au fait qu’elle mêle de la psychologie occidentale très proche de la pratique de l’hypnose, à des disciplines orientales telles que les pratiques du Yoga et de la méditation. Cette mixité des genres et des cultures a fait ses preuves depuis les années 1970 du siècle passé et, de nos jours, on s’inscrit facilement à des séances de sophrologie, car on trouve des praticiens un peu partout. Ces séances sont faites pour nous aider à nous détendre au maximum, en stimulant notre conscience et confiance en soi. Grâce à des postures et gestuelles empruntées au Yoga, à une concentration et respiration rappelant celles des méditations bouddhistes et aux mots doux et chaleureux prononcés par le sophrologue, le patient va se laisser partir dans un état second, où son esprit va pouvoir se libérer de tous ses maux. En se débarrassant de ses angoisses et du stress accumulé, le patient va tonifier son mental et la vitalité de son physique, pour ressortir de la séance l’esprit léger et le corps fortifié.

Le profil d’un praticien en sophrologie

Si la pratique de la sophrologie est à la mode ces derniers temps, il ne faut pas pour autant s’improviser sophrologue en un claquement de doigts. En effet, cette pratique demande beaucoup de psychologie à déployer envers son patient, mais aussi énormément de pratique dans les positions à adopter. Il va falloir aussi faire preuve de patience et savoir être à l’écoute pour pouvoir cerner la personnalité de la personne que l’on va traiter. En tous cas, pour être le plus efficace possible, le sophrologue se doit d’être lui-même entièrement serein et relaxé, d’avoir des gestes les plus doux possible et de posséder une voix plus qu’apaisante. Il n’existe pas de diplôme d’état ni de master en France concernant la sophrologie, mais l’on peut obtenir un certificat officiel délivré par un centre de formation adapté, après avoir suivi des cours sur plusieurs mois et passé les tests ainsi que concours avec succès.

Le déroulement d’un cours de sophrologie

Les cours délivrés par ces centres de formation se déroulent en 3 parties. La première se passe en classe, avec d’autres élèves, et l’on y apprend toute la théorie et la pédagogie tournant autour de la sophrologie. Et tout d’abord que toute séance individuelle de sophrologie démarrera par une mise en relation entre le praticien et son patient, car il est très important que le premier connaisse un tant soit peu la personnalité du sujet concerné, mais surtout, qu’une véritable confiance puisse s’installer entre les deux. Cette introduction passera donc par des questions/réponses qui vont s’avérer fort utiles pour le futur praticien. Puis le formateur dévoilera le contenu d’une séance, son déroulement concret et surtout les quelques consignes que le patient devra observer pour relâcher pleinement son esprit.

La seconde partie se fera en salle de sport, où l’on étudiera et mettra en pratique les mouvements et gestuelles à effectuer avec tact et grâce. On apprendra donc à les exécuter à un rythme très lent, où la respiration se fera des plus profondes.
Ensuite sera venu le temps de se former à la visualisation aussi appelée relaxation dynamique. C’est la partie la plus technique, mais aussi la plus psychologique de la sophrologie. Elle est primordiale, car c’est d’elle que découle une vraie séance de sophrologie. On va donc apprendre que la visualisation fait référence à la pratique de l’hypnose, car le praticien va s’aider de sa voix et de mots choisis pour amener son patient dans un état second et ainsi le libérer de toutes les tensions qui lui oppriment l’esprit. Le but étant de lui refaire prendre confiance en soi pour vaincre ses démons ainsi que ses peurs et de transformer tout ce qui lui apparait négatif en positif. C’est bien sûr au sophrologue d’adapter sa méthode au cas de chaque personnalité de patient, pour l’aider à dédramatiser sa situation.

Pour finir, l’élève apprendra qu’une séance de sophrologie se finit toujours par une communication, où le patient fera part de ses ressentis émotionnels durant la séance à son praticien.