Comment se former à la sophrologie ?

sophrologie

La méthode de relaxation qu’est la sophrologie attire toujours un peu plus de candidats chaque année. On observe en effet que cette pratique a de plus en plus de succès depuis sa création dans les seventies et qu’aujourd’hui le grand public s’y adonne autant qu’à des séances de Yoga ou de méditation.

Mais pour combler cette demande toujours plus insistante, il faut bien de plus en plus de sophrologues. S’il n’existe aucun diplôme d’état reconnu en France, on trouve tout de même des formations professionnelles qui savent apprendre cette thérapie aux plus passionnés des apprentis thérapeutes.

La pratique de la sophrologie

La sophrologie est une des toutes premières thérapies de soins alternatifs à associer la psychologie occidentale telle qu’elle était pratiquée par Freud et les ancestrales disciplines orientales et asiatiques que sont les pratiques du Yoga et de la méditation.

En effet, la sophrologie s’appuie sur les techniques de l’hypnose, où la voix et les mots du praticien sont primordiaux, mais aussi sur des postures, des gestuelles et des exercices de respiration tels qu’on les trouve au sein des disciplines du Zen et du Yoga.

La sophrologie est un appel à la détente, où tout ce qui est négatif à l’esprit du patient comme les sentiments de stress, de peur et d’angoisses vont lui devenir favorable.

Ainsi, grâce à une prise de conscience sur sa propre existence ainsi que personnalité et la transmission d’un flux d’énergies positives entre lui et le sophrologue, le patient sortira d’une séance bien plus fort psychologiquement et surtout très détendu aussi bien musculairement que mentalement.

La psychologie du sophrologue

Durant une séance de sophrologie, mais aussi tout au long d’un traitement qui peut aller de quelques semaines à plusieurs mois, les échanges entre le patient et le ou la sophrologue sont d’une importance capitale, car pour aboutir au mieux, il faudra laisser s’installer une véritable confiance entre ces deux derniers, de sorte que le patient puisse se relâcher complètement et se laisser aller suivant les mots dictés par la voix du praticien.

C’est pourquoi les sophrologues en question se doivent d’être dotés d’une rare psychologie, ainsi que d’une attitude la plus douce et sereine qui soit. Outre être de très bons psychologues, capables d’analyses pointues sur la personnalité du patient, le sophrologue sera aussi doté d’une patience aiguë et d’un caractère des plus sereins.

Au niveau du physique, il lui faudra être d’une rare souplesse pour pouvoir se plier aux nombreuses postures présentes dans la pratique du Yoga. Pour finir, c’est dans la méditation si chère au Bouddhisme, qu’il trouvera le souffle nécessaire pour apprendre à respirer lentement et en continu, dans une concentration extrême. Une fois sûr d’avoir acquis tous ces points importants, il pourra se lancer dans une formation pour devenir sophrologue.

Les formations en sophrologie

Bien qu’il n’y ait aucun diplôme ni master en sophrologie, elle est aujourd’hui devenue un métier à part entière. Si elle n’est pas obligatoire pour exercer professionnellement, une formation à la sophrologie est conseillée à tous ceux qui souhaiteraient se lancer dans cette aventure en étant le plus légitime possible face à ses futurs patients.

Il existe une Société Française de Sophrologie, qui stipule dans ses nombreux statuts, des conditions exemplaires en pédagogie et en principes éthiques qu’un institut de formation se doit de respecter pour pouvoir former au mieux un futur praticien en sophrologie.

Elle précise ainsi qu’une école se vantant de pouvoir apprendre le plus sérieusement possible la pratique de la sophrologie se doit d’être en possession de nombreux certificats et autres affiliations pouvant attester du professionnalisme de son corps enseignant.

On parle ici de diplômes enregistrés au Répertoire National des Certifications Professionnelles et d’inscription en tant qu’adhérent à des syndicats agissant pour la profession. Il est aussi préconisé par la SFS d’éviter de se lancer dans une telle aventure si les cours ne se font qu’à distance, ceci pour des raisons pratiques et essentielles.

L’une de ces formations les plus réputées se déroule à l’Institut de formation à la sophrologie, que l’on trouve sur Paris et dans 9 autres grandes villes de province. On aura compris qu’elle ne peut se suivre qu’en présentiel de par les nombreuses postures et exercices physiques qui y seront réalisés.

Elle est bien entendu payante et se déroule généralement sur une durée d’un peu plus de 300 heures, qui peuvent être réparties sur 1 ou 2 années. Cette formation initiale de sophrologie est basée sur l’apprentissage de connaissances théoriques et par de la pratique physique, qui seront délivrées lors de cours par un professeur agréé.

C’est donc une formation pédagogique encadrée par des spécialistes, qui a pour but de vous initier au mieux afin que vous puissiez obtenir votre certificat professionnel de sophrologie, pour pouvoir ensuite vous installer sereinement à votre compte.